ALESSANDRO FILIPPINI

Artiste romain, sculpteur de mots – concepts, tantôt tendres, tantôt acides, ALESSANDRO FILIPPINI est à la fois poète et plasticien.

Inspiré du minimalisme et des courants esthétiques italiens tel que l’Arte Povera et le nouveau réalisme, ses oeuvres dévoilent une utilisation soignée des matériaux.

Son travail se forge autour de plusieurs axes : le verbe et l’écriture, la mémoire et le temps, l’individu et son identité.

La lettre et le temps font partie intégrante de sa démarche.

Il transpose avec poésie l’essence du réel imperceptible.

Il touche à notre nature profonde et à notre condition humaine de spectateur, d’acteur, de vivant et de mortel, le temps qui passe, l’amour, la solitude, la parentalité, les dualités vie / mort, aujourd’hui / demain,
lumière / ténèbre, tout/rien.

Grâce à la puissance du verbe, il leur confère une nouvelle ampleur, une force signifiante intrinsèque qui laisse libre cours à l’imagination, à l’interprétation, au jeu des émotions.
Le travail de l’artiste n’est pas une fin en soi, mais bien un activateur de rêves.